La parole de l’enfant :

comment la valoriser ?

La parole de l’enfant en France

Voici un sujet fondamental dans l’éducation et le développement de nos enfants : la place et la prise en compte de leur parole. En France, comme dans de nombreux autres pays, cette question est encadrée par la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE), adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 20 novembre 1989.

 

L’importance de la parole de l’enfant

La parole de l’enfant est essentielle pour plusieurs raisons. En effet, elle permet non seulement de comprendre leurs besoins, leurs émotions et leurs points de vue, mais elle contribue également à leur développement cognitif et émotionnel. En écoutant nos enfants sans jugement, nous leur offrons un espace pour s’exprimer librement, développer leur confiance en eux et nous participons ainsi activement à leur épanouissement.

 

La Convention Internationale des Droits de l’Enfant

La CIDE constitue le socle juridique de la reconnaissance des droits des enfants. Parmi ses articles, plusieurs insistent sur la nécessité de considérer la parole de l’enfant :

  • Article 12 : Le droit d’être entendu

Cet article stipule que les États doivent garantir à l’enfant capable de discernement le droit d’exprimer librement son opinion sur toute question l’intéressant. Cette opinion doit être dûment prise en compte en fonction de l’âge et du degré de maturité de l’enfant.

 

  • Article 13 : Liberté d’expression

L’enfant a le droit de rechercher, de recevoir et de répandre des informations et des idées de toutes sortes, sans considération de frontières.

  • Article 14 : Liberté de pensée, de conscience et de religion.

Ce droit inclut le respect des opinions de l’enfant et son droit de les exprimer.

 

La situation en France

En France, de nombreuses initiatives visent à renforcer la prise en compte de la parole de l’enfant. Malgré tout, de nombreux défis subsistent. Par exemple, dans le cadre scolaire, la situation peut être très hétérogène sur la présence ou non de représentants des élèves, ainsi que sur la prise en compte réelle ou non de leurs paroles. De la même façon, seules certaines communes proposent un conseil municipal des jeunes, qui restent cependant à distance de l’espace des adultes. Il y a donc tout intérêt à accorder une place importante à la parole des plus jeunes au sein des familles.

 

Conseils pratiques pour valoriser la parole de l’enfant

  • Créer un environnement sécurisant :

Les enfants doivent se sentir en sécurité pour exprimer leurs pensées sans crainte de jugement ou de réprimande.

  • Être attentif et présent :

Accordez du temps à vos enfants, écoutez-les activement, posez des questions et montrez que leur avis compte.

  • Encourager la participation :

Invitez vos enfants à participer aux décisions familiales appropriées à leur âge. Cela peut aller du choix des activités de loisirs aux discussions sur les règles de la maison ou le choix des menus.

  • Valoriser leurs opinions :

Reconnaissez et valorisez les contributions de vos enfants. Cela renforce leur estime de soi et les incite à s’exprimer davantage.

  • Éduquer aux droits de l’enfant :

Enseignez à vos enfants leurs droits, y compris leur droit d’expression. Cela les responsabilise et les sensibilise à l’importance du respect mutuel. Accompagner le développement de leur sens critique concernant leur environnement. « Et toi dans cette situation, qu’est ce que tu aurais fait ? » Retrouvez sur notre blog les ressources bibliographiques et pédagogiques pour parler aux enfants de leurs droits.

  • Saisir les opportunités :

En ce début du mois de juin, nous allons voter pour les élections européennes, c’est à dire exprimer notre opinion sur les représentants français que nous aimerions voir siéger au Parlement européen. En France, selon certaines études, environ 60 à 70 % des personnes ont des orientations politiques proches de celles de leurs parents : l’héritage politique familial est un fait. Dans le même temps, il est passionnant d’écouter la parole de nos enfants à propos du monde de demain : ce qui est important pour eux, ce qui les questionne, les gênent tout en accueillant des opinions qui peuvent être différentes des nôtres. La famille peut être ainsi le premier lieu de débats et les enfants nous offrent l’opportunité de porter un autre regard sur le monde.

En tant que parents et éducateurs, nous avons donc un rôle crucial pour aider les enfants à trouver leur voix et à se sentir entendus. En appliquant ces conseils pratiques, nous contribuons aux valeurs de la CIDE et au développement harmonieux de nos enfants.

Et parce que nous savons que ce n’est pas évident, nous vous accompagnons en ateliers de groupe et en coaching !

Restons engagés pour un monde où chaque enfant est écouté et respecté !

 

Pour aller plus loin, voici quelques ressources en lien avec la parole de l’enfant :

Livres pour enfants

« Moi aussi, j’ai des droits » – Soline Bourdeverre-Veyssiere et Julie Zeitline

  • Un album pour éveiller les enfants à la conscience de leurs droits, composé dans une police adaptée aux enfants dyslexiques. Il contient un jeu « Cherche & Trouve » et un carnet d’adresses/sitographie utiles.

« J’ai le droit d’être un enfant ! » de Alain Serres et Aurélia Fronty

  • Ce livre, destiné aux enfants de 6 à 10 ans, présente les droits de l’enfant de manière poétique et visuelle. Chaque droit est illustré avec des dessins colorés et accompagné d’explications claires.

« J’ai le droit » de Alain Chiche

  • Ce livre présente les droits des enfants avec des mots simples et des dessins attendrissants. Il s’inspire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Ce livre aborde et enchaîne des sujets variés et complémentaires : la violence, l’écologie, le respect des différences, la citoyenneté, etc. Idéal pour lancer le débat,

« Les droits de l’enfant », Cahier Filliozat, dès 5 ans

  • Les droits de l’enfant sont partout : à l’école, dans la rue, à l’hôpital, dans les livres, à la maison… Mais à quoi servent ces droits ? Des activités et des outils pour les connaître, pour comprendre leur évolution au fil des siècles et des régions du monde.

« Déclaration universelle des droits de l’enfant illustrée » de Gérard Guerlais

  • Grâce à cet ouvrage, petits et grands pourront se familiariser avec un texte trop méconnu, reproduit dans une version adaptée aux enfants à partir de 10 ans, magnifiquement illustrée par 30 artistes contemporains.

En utilisant ces ressources, les enfants peuvent non seulement apprendre leurs droits, mais aussi comprendre l’importance de les respecter et de les défendre pour eux-mêmes et pour les autres.

Ressources en ligne

Le site du Défenseur des droits – Educadroit

Unicef – La page « La voix des jeunes »

Le site « Les droits en schémas »

  • Ce site présente les droits de l’enfant sous forme de schémas simples et colorés. Il est conçu pour être facilement compréhensible par les enfants et est accompagné d’explications claires.
  • Les droits en schémas

Ressources vidéos

« C’est quoi les droits de l’enfant ? » de Jacques Azam

Ressources pédagogiques pour les enseignants et les parents

« Guide pédagogique sur les droits de l’enfant » de l’AOMF

  • Ce guide offre des ressources et des activités pour enseigner les droits de l’enfant aux élèves de l’école primaire. Il comprend des plans de leçon, des exercices et des jeux éducatifs.
  • Guide pédagogique de l’AOMF